Le Blog de Vinsup Les aventures d'un ingenieur en herbe…

8août/102

La science est le défi du XXIème siècle

La Science est le défi du XXIème siècleTel est le titre d'un des derniers livre de Claude Allègre.

Dans cet ouvrage, il dresse une rétrospective de l'évolution des sciences depuis deux siècles et essaie de deviner ce que seront les progrès scientifiques du XXIème siècle. Et les conséquences qu'ils auront sur notre société.

La première partie retrace de manière plus-ou-moins chronologique les progrès scientifiques réalisés par nos prédécesseurs, que ce soit dans des domaines aussi variés que les sciences de la matière, celles de la Terre, celles de la Vie ou encore celles des ordinateurs.

Dans la deuxième partie, il reprend ces mêmes thématiques et essaie d'imaginer les sujets qui apparaîtront grâce aux progrès scientifiques : Crise d'énergie, Gestion de la planète, Apparition des neurosciences, Conflit (encore et toujours...) avec la religion, ...

C'est impressionnant tout ce que la science a déjà découvert (le laser, la pilule, l'électricité, l'ADN et le décodage du génome, ...) mais c'est encore plus impressionnant (et terrifiant) ce qu'il nous attend dans le futur.

Et quand je dis futur, il faut comprendre avant la fin du siècle.

De la crise énergétique à la symbiose à trouver entre l'homme et la planète, ou encore les nouvelles manières d'appréhender la notion d'information et l'alerte que lance Claude Allègre quant à la possible création/sélection d'êtres humains en éprouvette (plusieurs éprouvettes et les parents choisissent la meilleure...).

Et sans parler du climat. Tout le monde sait que M. Claude Allègre ne croit pas à la thèse du réchauffement climatique engendré par l'activité humaine.

Ce que l'on sait moins, et que l'on découvre dans ce livre, c'est qu'il reconnaît qu'il y a réchauffement climatique, mais par pour les raisons avancées par le GIEC  et surtout il ne valide pas du tout les prévisions de ces derniers. Etant lui-même un brillant géologue, et membre de l'académie des sciences, il a des arguments convaincants à faire valoir. Le premier d'entre eux étant que le climat est régi par les lois du chaos et donc par définition imprévisible.

Le bonhomme est cultivé et compétent (il y a bien une petite erreur liant Bill Gates au "Mcintosh"), mais dans l'ensemble il en connait un rayon et c'est plaisant le lire son livre.

Si vous vous intéressez un minimum à la science, je vous le recommande.

Et comme lui je crois bien que la science a un rôle très important à jouer durant le siècle qui se profile.

J'en veux pour preuve le travail que réalise l'homme le plus riche de la planète : Bill Gates.

Depuis sa retraite de Microsoft, il s'investit à 100% dans sa fondation : la Bill & Melinda Gates Fondation.

Au passage je vous invite à deux choses :

- Si vous avez la possibilité de vous procurer le reportage réalisé par le Figaro sur ce grand bonhomme, dans lequel on apprend qu'après avoir révolutionné la micro-informatique avec Microsoft, il est en passe de révolutionner la philanthropie. Pensez donc l'investissement annuel de sa fondation est de 35 milliards de dollars, bien loin devant la seconde qui dépasse tout juste les 10 milliards. Et au-delà, il souhaite que les plus grandes fortunes de la planète reversent chacune 5% de leur fortune à des actions philanthropiques. S'il arrive de nombreuses maladies et souffrances devraient être résolues rapidement.

- La deuxième est de vous inscrire au flux RSS du site The Gates Notes, site sur lequel Bill fait part de ses actions, voyages et réflexions sur le monde.

C'est d'ailleurs de ce site qu'est tiré mon exemple sur les progrès de la science.

Nathan Myhrvold a travaillé durant de nombreuses années avec Bill Gates chez Microsoft au sein de la section de recherche. Récemment il a créée Intellectual Ventures, une société qui investit et innove dans divers secteurs de recherches qui incluent les semi-conducteurs, le laser, les bio-technologies... Une petite présentation vidéo vous aidera à comprendre ce dont sont capable ces gens :

Récemment Bill est intervenu durant une conférence TED (encore...) pour parler de solution de traitement contre le paludisme en Afrique. Et durant cette intervention, il a présenté une nouvelle "arme" inventé par les scientifiques d'Intellectual Ventures et permettant de tuer les moustiques en plein vol grâce à un rayon laser.

Mais je vous laisse observer la chose en action :

C'est grâce à des personnes de ce type-là que je pense que la science doit prendre une part de plus en plus importante dans notre société. Et comme le souligne M. Allègre, elle doit même s'inviter sur les sujets de discussions où elle peut être présente et être représenté par des experts du secteur. Pas des représentants ou des politiques, qui ne savent pas toujours de quoi ils parlent.

L'action de Bill Gates avec sa fondation va dans ce sens. Il essaie de résoudre les problèmes de la planète en faisant appels à des experts pour les résoudrent. Et cela semble commencer à porter ses fruits.

En bonus, une vidéo montrant l'explosion de ballon de baudruches remplis d'eau et capturée par les caméras d'Intellectual Ventures :

La science ne fait pas tout, mais c'est comme l'argent elle contribue à notre bien-être et notre bonheur, alors faisons lui confiance.

Super Bonus :

Exemple des lois du chaos déterministe :

Calculer avec une calculette la série de chiffres à l'aide de l'algorithme suivant : x(t+1) = x(t) +b(1-x(t)) avec b = 4 et en prenant comme valeur de départ x = 0,4.

Enjoy !

Et si l'envie vous tente d'acheter le livre, c'est par ici : http://www.amazon.fr/science-est-défi-XXIe-siècle/dp/2259204139